top of page
Sans titre-1.jpg

ON M'A TROUVE GRANDIE

de Valentine Losseau

Mise en scène : Valentine Losseau

Compagnie : 14:20

Poste : Scénographie / Scénotechnique

Année de création : 2024

 

Distribution

Yvain Juillard, Leïla Ka, Delphine Lanson, David Murgia, Florence Peyrard et la présence de : Marco Bataille-Testu, Thierry Debroas, Théo Jourdainne, Mickaël Marchadier et (en alternance) Jessica Williams, Ayelén Cantini

 

Équipe technique

Conception, dramaturgie et direction artistique : Valentine Losseau / mise en scène Valentine Losseau et Raphaël Navarro/ magie : Valentine‑Losseau et Raphaël Navarro / texte : Valentine Losseau et Yvain Juillard, Leïla Ka, Delphine Lanson, David Murgia, Florence Peyrard / chorégraphie : Leïla Ka / lumière : Valentine Losseau accompagnée de Maureen Sizun Vom Dorp / scénotechnique : Benjamin Gabrié / scénographie magique : Valentine Losseau et Raphaël Navarro / costumes : Siegrid Petit-Imbert / régie générale et régie plateau : Mickaël Marchadier et Marine Bragard / conseil direction technique : François Revol /régie lumière : Maureen Sizun Vom Dorp et Martín Barrientos (en alternance) / régie spéciale et topeur : Camille Gateau / régie son : Clément Netzer / régie shadow et régie plateau Marco Bataille-Testu / régie plateau : Thierry Debroas, Théo Jourdainne et en alternance Ayelén Cantini, Jessica Williams/ construction accessoires : William Defresne / ingénierie technique : Benjamin Gabrié
soutien en ingénierie technique : Mickaël Marchadier / conseil lumière : Pascal Laajili / conseil son : Dominique Bataille
couturières : Haruka Nagai, Clémentine Tonnelier, Diana Lemarchand/ direction administrative et de production : Luz Mando/ chargée d’administration : Liana Déchel / relation presse : Pierre Laporte Communication

Résumé

 

En 1896, une mystérieuse patiente entre à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Madeleine, qui a vécu toute sa vie sur la pointe des pieds, affirme traverser des épisodes de lévitation. Elle fait alors la rencontre de Pierre, un médecin qui collectionne les cas étranges, entretenant l'espoir de guérir leurs maux grâce à l'hypnose. Mais Madeleine refuse de remettre les pieds sur terre... 

Inspiré d'une histoire vraie, On m'a trouvée grandie utilise la puissance d'un langage visuel spectaculaire pour mieux s'immerger dans la dramaturgie, et façonne une pièce surréelle empreinte de symbolisme où lévitations, surgissements, disparitions, dérobent au spectateur, l'espace d'un instant, la certitude du sol sous ses pieds. 

Dans ce théâtre de réalités, nous suivons des patientes, jugées hystériques, des personnages aux destins poignants, déchirés entre l'énigmatique grâce de l'abandon et la nécessité de la résistance. Au plateau, David Murgia, Leïla Ka, Yvain Juillard... incarnent un langage résolument pluridisciplinaire et donnent corps et voix au texte original de Valentine Losseau. La danse contemporaine apparaît comme une évidence pour évoquer l'hystérie, territoire esthétique du silence, de l'intériorisation et du non-dit... La magie nouvelle tisse un fil entre le tangible et l'insaisissable, explore la poésie du soulèvement, de l'extase, du ravissement, de l'énigme. 

Scénographie / Scénotechnique

 

Dans le cadre de la création de "On m'a trouvé grandie", mon rôle a été à la frontière entre scénographie et conception technique. 

En travaillant sur une esthétique propre à la compagnie, l'accessoirisation et le travail des sols et fonds scénographiques sur lesquels j'ai travaillé main dans la main avec Valentine Losseau et Raphaël Navarro se sont appuyé sur un contexte historique fort, réinterprété dans une ligne contemporaine épurée.

La scénotechnique, incluant le développement technique du dispositif "Zeuxis" permettant des effets d'invisibilités, d'apparitions et de disparitions, a été l'élément majeur de mon travail. A mi-chemin entre ingénierie et scénographie, le spectacle repose en grande partie sur la finesse technique de ce dispositif, et sa capacité à offrir les possibilités magiques nécessaires à l'élaboration du spectacle et de ses effets au services de la dramaturgie.

bottom of page