I'm a title. Click to edit me.

Click me and tell your visitors what's in your gallery.

LE SONGE

d'après W. Shakespeare

 

 

Mise en scène :

Simon Bourgade et Camille Bernon

Compagnie : CNSAD

Poste : Scénographie

 

 

Distribution

Harrison Arevalo, Nacima Bekhtaoui, Laure Berend, Camille Bernon, Simon Bourgade, Valentine Catzéflis, Marceau Deschamps-Segura, Baptiste Drouillac, Antoine Joly, Jean-Baptiste Lafarge,
Marie-Blandine Madec, Makita Samba, Antoine Sarrazin, Marie Sergeant, Alyzée Soudet, Arthur Verret

 

Équipe technique

Mise en scène : Camille Bernon & Simon Bourgade / Scénographie : Benjamin Gabrié, Lélia Demoisy, Julie Mahieu / Lumières : Coralie Pacreau / 

Son : Vassili Bertrand, Sophie Van Everdingen / Costumes : Camille Aït Allouche

1/15

Résumé

 

 

Nous estimons que cette pièce représente un formidable terrain de jeu. Cet enfer à la Jérôme Bosch relève à la fois du fait divers sordide et d'un lieu d'expérimentation magnifique sur l'identité. Le Songe serait cet état semi comateux où les fantasmes les plus noirs et les pulsions déraisonnables jaillissent... Les scènes suivent donc des trajectoires chaotiques, où comme dans un rêve, l'espace et le temps sont tordus. Pour en rendre compte, nous nous attachons particulièrement aux effets de montage et de collage, tels qu’on les trouve par exemple chez un Orson Welles.

Scénographie

 

 

Dans le cadre de ce spectacle déambulatoire, nous avons principalement travaillé sur la représentation de la forêt, espace principal du drame. Comment repenser la position des spectateurs, comment modifier les codes de l'espace scéniques pour servir la mise en scène ? Réunir la salle et le plateau en un seul espace de jeu qu'habiteront les comédiens a été notre axe de travail. L'utilisation de larges tissus et du matériel scénique, en tant qu'objets scénographiques, nous ont permis de penser un ventre maternel cauchemardesque et chaotique, reconstituant une sorte de théâtre abandonné sillonné par les personnages. 

Copyright © 2015, Benjamin Gabrié