I'm a title. Click to edit me.

Click me and tell your visitors what's in your gallery.

PSYCHOSE 4:48

de Sarah Kane

 

 

 

 

Mise en scène : Ulysse Di Gregorio

Compagnie : Boss'Kapok

Poste : Scénographie, création lumière

 

 

 

Distribution

Julie Danlébac

 

Équipe technique

Mise en scène : Ulysse Di Gregorio / Scénographie et création lumière : Benjamin Gabrié / Costume : Salvadore Mateu Andujar

1/2

Résumé

 

 

Le récit fragmenté d’un personnage confronté à une institution médicale déshumanisée, d’un personnage en colère, morcelé, sans espoir, qui dans une logique de suicide, clame de manière lucide, limpide, cohérente une reconnaissance dans une atmosphère médicale. On assiste aux sentiments profonds du patient, à ses méandres intérieurs, à sa manière cohérente de vivre l’angoisse, à un décalage entre son univers intérieur et ce qu’en voient les médecins, à une panoplie de traitements médicamenteux…

Scénographie

 

 

Il s'agit en premier lieu de concentrer l'attention sur cette figure parlante, sur cette femme immobile, dont les rapports au monde semblent si fragiles, contrastés, intériorisés. Immobile, emprisonnée, figée, contrainte par son environnement, et par ce qu'elle perçoit d'elle-même. La scénographie veut donner corps à cet emprisonnement psychologique, etouffée dans un corps qui lui inspire de la répulsion, dont elle veut se dissocier, dont elle veut se libérer.

Copyright © 2015, Benjamin Gabrié