LE BRUIT DES LOUPS

Etienne Saglio

 

 

Mise en scène : Etienne Saglio

Compagnie : Monstre(s)

Poste : Scénographie

 

 

 

Distribution

Étienne Saglio, Bastien Lambert, Guillaume Delaunay, Émile, Boston

 

Équipe technique

/ MISE EN SCENE Étienne Saglio /  / DRAMATURGIE ET REGARD EXTÉRIEUR

Valentine Losseau / REGARD EXTÉRIEUR

Raphaël Navarro / SCÉNOGRAPHIE

Benjamin Gabrié / MUSIQUE Madeleine Cazenave / CRÉATION LUMIÈRE Alexandre Dujardin / RÉGIE LUMIÈRE

Alexandre Dujardin ou Laurent Beucher / CRÉATION SONORE

Thomas Watteau / RÉGIE SON

Thomas Watteau ou Christophe Chauvière / CONCEPTION MACHINERIE ET RÉGIE PLATEAU Simon Maurice

/ RÉGIE GÉNÉRALE ET RÉGIE PLATEAU Yohann Nayet / RÉGIE PLATEAU Lucie Gautier / CONCEPTION ET RÉGIE VIDÉO Camille Cotineau / CRÉATION ET RÉGIE INFORMATIQUE Tom Magnier / JEU D’ACTEUR Albin Warette / COSTUMES Anna Le Reun / COACHS ANIMALIER Félix et Pascal Tréguy / LOGISTIQUE DE TOURNÉE Alexandre Gautier / DIRECTION DE PRODUCTION, ADMINISTRATION ET DIFFUSION AY-ROOP

Résumé

 

 

Dans un monde devenu trop propre, un homme devient myope. Il s’occupe de son ficus et de sa plante verte quand une souris s’immisce dans sa vie. La nature se rappelle à lui et l’emporte lors d’un voyage au clair de lune dans une forêt envoutante.
Images symboliques de notre rapport à la nature, aux animaux et à l’enchantement.

Étienne Saglio nous emmène dans les bois et y déploie un bestiaire fantastique orchestré par un étrange renard. De la plante verte qui se rebelle, au géant attentionné. Du grand cerf à l’ombre des arbres.

Tendre l’oreille au Bruit des Loups qui résonne en nous comme une pensée sauvage.

Scénographie

 

En s'inspirant de l'univers des contes, nous avons cherché à créer une scénographie à la lisière entre réalisme et onirisme, pour entraîner le spectateur à replonger avec les personnages dans les rêveries ou les souvenirs d'enfance d'un homme.

"Dans une scénographie grandiose signée Benjamin Gabrié, Le Bruit des Loups place face à face souvenirs fantasmagoriques de l’enfance et appesantissements d’un monde présent qui cherche à se sauver par le rêve. D’une virtuosité et d’une technicité sans faille, la nouvelle création du magicien Etienne Saglio déploie des tableaux d’une force visuelle rare. Apparitions facétieuses et insolites, perspectives poétiques, climats mélancoliques : on entre au sein de cet univers de l’intime et de l’introspection comme au sein de la plus étrange des fables."

Manuel Piolat Soleymat, La Terrasse, oct 2019

Copyright © 2015, Benjamin Gabrié